Home

Après avoir déménagé – un événement en soi complexe mais plus encore en situation de handicap (celles et ceux qui auraient besoin de mes nouvelles coordonnées, n’hésitez pas à vous manifester) -, suite donc à ce déménagement épique, c’est un détour par la case clinique qui me retient loin de tout, lecture, blog et réseaux compris – Ah ! L’insignifiance de tout face à la douleur ! disait Louis Nucéra‎. Après une phase post-opératoire particulièrement éprouvante, j’attends avec impatience de pouvoir regagner mes pénates et d’entamer une convalescence qui s’annonce lente et pénible.

Du fait de ces grands bouleversements, mon absence, depuis un moment déjà, va encore durer quelques temps. Je m’en excuse, auprès de mes lectrices et lecteurs fidèles ou occasionnels, ainsi que des auteurs et éditeurs qui attendent mes chroniques. Je tâcherai de rattraper mon retard quand mes lignes seront dignes des vôtres. Pour être prévenu(e)s de mon retour, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter et à farfouiller dans les archives en attendant de nouveaux articles.

Encore merci pour votre patience et votre soutien.

Amitiés littéraires,

Charlotte, adepte du livre égrotante, cacochyme, valétudinaire… mais au combat !‎

18 réflexions sur “Parenthèse, points de suspension et ligne de mire

    • Merci miss. J’en suis encore à ce qu’on prenne soin de moi, même si l’insupportable a laissé place au gérable. Mais passé la phase totalement dépendante, j’ai bien l’intention de me faire bichonner et de ne rien me refuser ! J’estime que je l’ai mérité…

      J'aime

    • Merci à toi ! J’en ai eu plus que je ne m’en croyais capable… Mais le pire est désormais de l’ordre du souvenir. J’ai éprouvé les limites de la littérature, dans ces instants interminables où le corps, pour se rétablir, a sans doute besoin de cette insignifiance existentielle durant laquelle rien n’existe que soi et la lenteur du temps. J’attends avec impatience que les lignes se rappellent à mon envie…

      J'aime

    • Merci beaucoup Lusionnelle pour ton sympathique message. Vos soutiens m’ont fait chaud au cœur. Je suis désormais de retour, ravie de vous retrouver toutes et tous. J’ai l’impression de devoir réapprendre à écrire mais ça ne devrait pas s’oublier totalement… j’espère ;)

      J'aime

  1. Fidèle lecteur de votre blog, je mets ma frustration de ne pas pouvoir vous lire de côté en vous souhaitant d’abord un prompt rétablissement et surtout une excellente santé !

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup pour votre chaleureux message, Vincent ! Me voici revenue. Je vais tâcher de me faire pardonner cette absence même si ma plume est rouillée en tâchant de vous faire découvrir de nouvelles tentations littéraires.

      J'aime

    • Avec beaucoup de retard également, merci beaucoup Eléa. Je suis au moins capable de rouvrir le blog et c’est déjà très bien ! Merci pour ton fidèle soutien et en avant pour de nouvelles pérégrinations littéraires…

      J'aime

Merci de partager vos avis, remarques, etc. Je vous répondrai toujours et avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s