Home

vers la nuitLa rentrée littéraire d’hiver commence (enfin) aujourd’hui et déjà, quelques-uns des premiers romans pointent le bout de leur nez parmi le total de 476 livres annoncés, dont 308 côté littérature française ou francophone et 168 côté littérature étrangère.

Alors que mon propre festival du premier roman était censé être achevé pour ce cru (cf #1, #2, #3, #4, #5, #6#7 & #8), je vous livre une nouvelle sélection. Parce que je déteste les nombres pairs. Parce que le 9 est mon chiffre favori. Et surtout parce qu’il y a toujours des primo-romanciers pour échapper à mon inspection aussi vigilante que possible devant une production littéraire colossale.

Voici donc la vraie ultime liste qui aura vocation à être enrichie au fil des éventuelles trouvailles côté premier roman de cette rentrée littéraire de janvier qui n’en fini pas d’aller de surprises en surprises… N’hésitez pas à revenir la consulter à l’occasion !

Aux Éditions Grasset :

  • Vie et œuvre de Constantin Eröd de Julien Donadille, à paraître le 13 janvier : Un jeune attaché culturel à l’ambassade de France à Rome au milieu des années 1990 fait la connaissance du prince héritier de Slovanie. Ce doux vieux monsieur, Constantin Eröd, a avec lui des conversations charmantes, il est affable et attachant. À la suite des guerres yougoslaves, Constantin devient roi de Slovanie. Et c’est avec consternation que le jeune homme découvre par les médias quel usage sanglant M. Eröd fait de son pouvoir recouvré. Quinze ans après ces événements, il est convoqué à l’ambassade de Slovanie à Paris pour y apprendre que son « ami » maintenant mort lui a légué un bien dont on ignore la nature. Que contient le coffre ? Qu’a été la vraie vie de Constantin Eröd ? Celle d’un vieux monsieur exquis, ou celle d’un roi tyrannique ? Peut-on vraiment connaître les hommes ? Un roman tout en intrigues et en pièges, en sous-entendus et en mensonges, sur les postures et les mensonges de la personnalité.
  • L’été d’Agathe de Didier Pourquery, à paraître le 13 janvier : « Vendredi 10 août 2007. Agathe s’est arrêtée de respirer. Après six mois de lutte depuis sa deuxième greffe et toute une vie de combat. Sa lumière, son rire, son esprit, son courage vont tellement nous manquer. Sept ans plus tard, moi, son père, j’ai décidé de raconter qui était cette jeune femme vivante, joyeuse et directe. Comment elle a avancé, aimé, partagé. Comment elle a vécu, jusqu’au bout, son dernier été. Je voulais parler de sa vie, de la vie. Je me suis replongé dans mes notes, j’ai repris les photos, les courriers de ses vingt-trois étés. Puis j’ai commencé à écrire. Jour après jour. Ce fut difficile et doux. Tu m’accompagnais, Agathe, avec ton regard sur le monde, sur la maladie, sur la famille, sur moi. Nous échangions. A la fin, tu étais en vie. »

Aux Éditions Flammarion :

  • Vers la nuit d’Isabelle Bunisset, à paraître le 13 janvier : 30 juin 1961. Dans sa mansarde de Meudon, Louis-Ferdinand Céline est sur le point de mourir. Mettant un point final à Rigodon, son roman testament, il évoque son parcours littéraire, ses déconvenues et sa déchéance.

Aux Éditions Bragelonne :

  • Visions de feu de Gillian Anderson & Jeff Rovin (États-Unis), à paraître le 3 février : Partout sur la planète, des adolescents sans aucun lien commencent à présenter des symptômes inexplicables. La fille du représentant indien à l’ONU se met à parler une langue qui n’existe pas et souffre de violentes visions. Une jeune Haïtienne manque de se noyer sur la terre ferme. Un étudiant iranien s’immole par le feu… À New York, la célèbre psychologue pour adolescents Caitlin O’Hara est chargée de traiter la fille de l’ambassadeur indien, qu’elle pense être sous le choc des tensions qui menacent son pays et pourraient bien mener à une guerre nucléaire. Mais très vite Caitlin est obligée de reconnaître qu’elle a affaire à un phénomène plus sinistre encore, lié à des forces issues d’une civilisation disparue…

Aux Éditions Stock :

  • Parmi les dix milliers de choses de Julia Pierpont (États-Unis), à paraître le 13 janvier : Dans la famille Shanley : Jack, charmeur impénitent, est un artiste reconnu ; Deb a renoncé quant à elle, avec une certaine allégresse, à une carrière de danseuse de ballet pour élever leurs deux enfants. Un appartement à Manhattan, une famille presque heureuse tant Deb s’applique à fermer les yeux sur les infidélités de son mari. Jusqu’au jour où un paquet anonyme ébranle le foyer : une simple boîte en carton, remplie d’emails chroniquant sans pudeur la vie secrète de Jack. Le paquet, adressé à Deb, tombe malencontreusement entre les mains des enfants. Rien ne sera plus comme avant… Roman d’une famille en déconstruction, Parmi les dix milliers de choses est une comédie humaine à quatre voix, saisissante d’audace et de justesse.
    C’EST LE LIVRE LE PLUS DRÔLE ET LE PLUS AUTHENTIQUE QUE J’AI LU DEPUIS LONGTEMPS.
    Jonathan Safran Foer
    REMARQUABLE… JULIA PIERPONT FAIT MONTRE NON SEULEMENT DE CLAIRVOYANCE, MAIS AUSSI D’UN RÉEL TACT, PONDÉRANT CE QU’IL FAUT DIRE, CE QU’IL FAUT TAIRE, CE QU’IL FAUT SUGGÉRER.
    Colm Tóibín
    CHAQUE PAGE DE CE FORMIDABLE ROMAN RECÈLE TANT DE BONHEURS QUE VOUS NE VOUDREZ LE LÂCHER POUR RIEN AU MONDE.
    J. Courtney Sullivan

Aux Éditions JC Lattès :

  • Bitch de Radhika Sanghani (Angleterre), à paraître le 3 février : Après avoir réussi à perdre sa virginité avant la fin de ses études, Ellie entre désormais dans la vie d’adulte : son diplôme en poche, elle a décroché un stage dans un magazine et vit désormais en colocation. Et elle est toujours célibataire, mais peu importe, elle ne veut pas de petit ami de toute façon. Ce qu’elle veut, c’est enchaîner les aventures sans lendemain. Multiplier les conquêtes et gagner en expérience, tel est le nouveau but d’Ellie. Entre rencontres et situations sexuelles improbables, elle n’est pas au bout de ses surprises…

2 réflexions sur “Rentrée littéraire d’hiver 2016 côté premier roman #9

  1. Pingback: Rentrée littéraire d'hiver 2016 c...

  2. Pingback: Rentrée littéraire d'hiver 2016 c...

Merci de partager vos avis, remarques, etc. Je vous répondrai toujours et avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s