Home

bamako climaxPrésentation de l’éditeur : Elliott Marie-Rose est Antillais, Elio Della Valle, juif italien. Tous deux sont amoureux de Céleste, la reporter afropéenne mondaine, aventureuse et fantasque. Mais, paralysés par leur problème d’identité, ils échouent à l’aimer vraiment : Elio, son mari, ne peut s’empêcher de la tromper ; Elliott, son amant, n’arrive pas à dépasser le cap du marivaudage. Un jour, alors que de violents attentats terroristes frappent les intérêts occidentaux des franges du Sahara au golfe de Guinée, Céleste disparaît en Afrique… Aurait-elle fui ses désillusions amoureuses pour se lancer dans une dangereuse aventure au cœur du continent originel ?

Éditions Plon – 402 pages

Depuis le 26 août 2010 en librairie.

Archive du blog Gwordia

Ma note : 4,5 / 5

Broché : 20 euros

Ebook : 9,99 euros

Ma liste des livres reçus dans le cadre de l’opération Masse critique via Babelio s’est de nouveau allongée avec l’excellentissime Bamako climax d’Elizabeth Tchoungui.

Pour rappel, cette écrivain est avant tout la journaliste franco-camerounaise qui a notamment présenté le journal de TV5 Monde, animé Les Maternelles sur France 5 et été responsable du service culture de France 24. Son premier roman Je vous souhaite la pluie, finaliste du Prix Carrefour-Savoirs, lui a valu d’être lauréate de La Forêt des Livres.

Bamako climax donc. D’une écriture moderne et mordante, la romancière nous plonge dans les affres d’un trio amoureux dont les personnages d’horizons divers ont le point commun de la quête identitaire. Cette trame principale à cheval entre la France et l’Italie est savamment orchestrée et complétée par une intrigue secondaire géopolitique sur fond d’attentats qui se poursuit en Afrique, très actuelle au regard des événements de ces derniers temps. Ce roman est incontestablement ancré dans son époque mais se veut merveilleusement porteur d’avenir.

Véritable ode à l’ouverture des cultures et au métissage, ce roman aborde sans langue de bois les cicatrices historiques de chacun dans l’espoir, peut-être, de contribuer à les soigner pour enfin se tourner vers demain, main dans la main.

L’interview de l’auteur.

2 réflexions sur “Bamako climax d’Elizabeth Tchoungui

  1. Pingback: Le Convoi de Marijosé Alie | Adepte du livre

  2. Pingback: No home de Yaa Gyasi | Adepte du livre

Merci de partager vos avis, remarques, etc. Je vous répondrai toujours et avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s