Home

la solutionPour la paix et le bien-être de tous

Présentation de la maison d’auto-édition : Chacun désire un monde meilleur. Chacun constate l’injustice du pouvoir de l’argent. Qu’offre La Solution ? L’alternative au dysfonctionnement d’aujourd’hui. Une paix mondiale qui supprime guerres et terrorisme. Un pouvoir d’achat garanti assorti d’un système sans impôts. Travail et retraite bien payés pour tout un chacun. Une prospérité constante et des entreprises respectant l’éthique. Le respect de l’environnement. Une qualité de vie sans cesse améliorée. Études, soins de santé, services, logements et alimentation saine, abordables et accessibles à tous. Une économie par laquelle nous ne serons plus dépendants du pouvoir de l’argent, permettant aux vraies valeurs de s’imposer. La force d’agir tous pour tous. Un monde où il fait bon vivre pour tous sur la planète.

Maison d’auto-édition Lulu.com – 151 pages

Depuis le 18 août 2013 en vente en ligne.

Ma note : 2 / 5

Broché : 13,90 euros

Ebook : 3,08 euros

La Solution à la crise, à la guerre, pour la paix et le bien-être de tous est le fruit de la réflexion d’une vingtaine d’années de William Walter Dann pour résoudre la majeure partie des problèmes de ce bas monde.

Une tentative de réponse globale aux problématiques complexes du système mondial en quelque cent-cinquante pages, il y a de quoi sourire. Mais puisqu’il est arrogant et risqué de préjuger, je me suis laissée aller à la curiosité…

Sans surprise, ce court texte, qui aurait pu modestement choisir d’associer à son intitulé le terme d’introduction, est aussi bien intentionné qu’il est utopique. Au-delà d’un contenu passablement candide, recelant certes quelques bonnes idées mais totalement irréalisables parce qu’il repose sur la bonne volonté des États et une foi en une humanité désintéressée et solidaire, ce qui m’a véritablement hérissé le poil n’est pas le fond mais bien la forme de l’essai qui relève tout bonnement du grimoire, au sens illisible du terme.

S’il existe peut-être des systèmes d’auto-édition respectables, force m’est de constater, confrontée à plusieurs reprises à des productions complètement ratées de ce genre, que les auteurs devraient à mon sens réfléchir davantage avant d’y avoir recours. L’envie de voir à tout prix son nom sur une couverture ne devrait pas surpasser l’envie de satisfaire un lectorat. Les aspirants écrivains, dans la précipitation et entièrement livrés à eux-mêmes pour toutes les étapes de l’édition hormis l’impression, fournissent un produit fini qui n’en a que le nom. La mise en page médiocre ne serait qu’un détail si le texte n’était pas quant à lui bourré de fautes en tous genres, celles d’orthographe et de répétition étant les plus nombreuses. Pour un lecteur un tant soit peu exigeant – caractéristique supposée des liseurs d’essais -, l’ensemble est simplement insupportable à compulser.

Vous aimerez sûrement :

Comment vivre ? de Sarah Bakewell, L’écologie en bas de chez moi de Iegor Gran, Enig Marcheur de Russel Hoban, L’Établi de Robert Linhart, Pas de pitié pour les gueux de Laurent Cordonnier, La ferme des animaux de Georg Orwell, Thoreau La vie sublime de Maximilien Le Roy & A. Dan, La prophétie des Andes de James Redfield…

Extraits :

Cette économie, basée sur le pouvoir de l’argent, génère des choses horribles comme des guerres, la pollution, la pauvreté, l’insécurité,… et je ne peux pas l’accepter.

Pour réaliser cette solution, la plupart des gens n’auront pas grand-chose à faire.

Juste à comprendre le système. Et si un homme politique propose ce système dans son programme, de voter pour lui.

Ensuite, vous pourrez profiter des avantages du système s’il est véritablement adopté par cet homme politique.

J’ai tenté d’imaginer des solutions aux problèmes économiques adaptées au système actuel, mais sans trouver de solutions durables.

Ensuite, j’ai essayé de comprendre les failles de notre système actuel. Pourquoi n’arrivons-nous pas à vivre bien, tous ensemble, sur la terre ?

En décortiquant le système, j’ai compris qu’il était lui-même à l’origine de la majorité de nos problèmes.

Je me suis donc dit qu’il fallait le repenser entièrement.

Le changement fait peur, mais il est également le seul moyen pour améliorer la vie.

Un grand merci à Best Seller Consulting pour m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce livre.

Merci de partager vos avis, remarques, etc. Je vous répondrai toujours et avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s