Home

festival du premier romanIl suffit de regarder les chiffres de vente du dernier livre de Guillaume Musso Central Park aux Éditions XO – 150 000 exemplaires en 10 jours – pour comprendre que les lecteurs ont une vraie fidélité pour les auteurs qu’ils affectionnent. Mais avant d’être connus, appréciés et suivis, tous les auteurs ont commencé par être des inconnus, des novices, dont personne ne pouvait affirmer avec certitude qu’ils deviendraient des best sellers.

C’est pourquoi l’intérêt porté aux premiers romans à ce petit côté excitant, un peu comme quand on joue à la roulette au casino ou que l’on mise à l’hippodrome sur un cheval qu’on espère le bon. Quel plaisir d’apprécier avant tout le monde une nouvelle plume !

D’autant plus que donner sa chance aux nouveaux auteurs plutôt que de consommer machinalement les sempiternelles « valeurs sûres » des têtes de gondole, lues, relues et pour certaines peu réinventées, c’est s’offrir de l’inattendu, du jamais lu. Ça aussi, c’est excitant et l’on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, à l’image de La couleur des sentiments, La déesse des petites victoires, Le club des incorrigibles optimistes, Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ou encore Avant d’aller dormir pour ne citer que certains des plus vendus des premiers romans !

Bref, autant de raisons, en plus du beau temps qui nous gâte en ce moment, pour profiter ce week-end de la 22e édition du Festival du Premier Roman à Laval (Mayenne). Cette édition, marrainée par Jeanne Benameur, fera, du 17 au 20 avril au Théâtre et Place de la Trémoille à Laval, la part belle aux 16 primo-romanciers invités : Ryad Assani-Razaki, Laurent Bonnet, Julie Bonnie (Prix Roman FNAC 2013), Thomas Coppey, Max Férandon, Héloïse Guay de Bellissen, Oriane Jeancourt Galignani, Max Lobe, AS Nebojsa, Hoai Huong Nguyen, Vincent Pieri, Paola Pigani, Alexandre Postel (Goncourt du Premier Roman 2013), Boris Razon, Isabelle Stibbe et Sophie Van der Linden.

Comment résister à une aussi jolie promenade qui vous mènera du salon aux cafés littéraires en passant par des tables rondes, des lectures nomades dans les endroits les plus insolites, la remise du Prix-jeune début de roman, celle du Prix Littéraire du 2e roman décerné par Sorj Chalandon et bien d’autres surprises encore. Vous pourrez déambuler aux bibliopuces pour chiner quelques vieux romans et même goûter quelques spécialités gastronomiques du coin et bien sûr, rencontrer des auteurs et des lecteurs aussi passionnés que vous !

Créée à Laval en 1992, l’association Lecture en Tête organise tous les ans entre mars et avril cet événement qui est l’une des plus anciennes manifestations littéraires et l’une des rares à défendre les nouveaux auteurs et à leur consacrer la quasi-totalité de son programme. L’entrée est libre et gratuite (hors dîner des auteurs, spectacle Les Demeurées et bibliothèque des primo-romanciers).

Alors, au plaisir de nos tribulations littéraires ! Venez nombreux…

Infos pratiquesProgramme – Tél. : 02 43 53 11 90 – lecture-en-tete@wanadoo.fr – www.lecture-en-tete.fr

Une réflexion sur “Festival du premier roman du 17 au 20 avril à Laval

Merci de partager vos avis, remarques, etc. Je vous répondrai toujours et avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s